Lac du Goleon et Grand Lac


En juillet,  je campe à Briançon à l’occasion de l’Etape du Tour 2017,  « Briançon-Izoard »  et une douce envie de randonner sur La Grave,  en allant bivouaquer au Lac du Goléon.


Au départ des Hières, cette randonnée s’est déroulée sous une journée bien ensoleillée. La montée jusqu’au nouveau Refuge est bien marqué.  Afin de bénéficier du reflet de la Meije dans le lac, je traverse le Maurian au mieux  des méandres du replat d’Amont, pour bivouaquer sur la rive gauche du Lac .

 

Les emplacements sont nombreux ; dès mon emplacement choisi, je pose mon sac qui avoisine les 17 kg, se résumant en  :

- équipement de montagne qui date des années début 90 (sac de couchage  2,5 kg, popote bleuet+ Stormy Markill,  sursac gore-tex,  veste Odlo, polaire Helly Hansen, seul le matelas autogonflant « SeaToSummit » est récent , alimentation,  divers, … , )

- équipement photo Nikon (D610 + 70-200 f4 + 16-35 + trépied + system Lee/filtre = environ 5 kg) .

 

En fin de journée,  quelques nuages apparaissent et vont ponctuer la nuit d’averses, m’obligeant à m’enfermer dans ma housse de bivouac.

 

Ma nuit a été interrompue par la venue d’un renard me dérobant mon petit déjeuner.

 

Au petit matin, une légère brise dégage la Meije de cette couverture nuageuse me permettant de réaliser de beaux clichés.

 

Sur le retour, je récupère du réseau aux abords du refuge. Lors de la descente, je rencontre un pécheur à la truite,

 

De retour à la voiture, content de déposer le sac et renter au camping.

 

Trajet Allez retour Les Hiéres - Lac du Goléon  dénivelé positif 730 m




Cinq jours après, je pars en en direction du Lauzet pour le Grand lac au pied des arêtes de la bruyère.

 

Apres quelques arrêts photos à la montée j’arrive au pied du passage délicat équipé que je franchis avec facilité.  La pluie s’invite à l’arrivée au Lac.

 

Après un encas, le retour s’effectue sous une pluie diluvienne qui transforme les chemins en ruisseaux et transperçant chaussures et Veste Odlo. En chemin, je casse une pointe de bâton et j’arrive à la voiture trempé jusqu’au os.

 

Ces randonnées m’ont donné l’envie de parcourir la montagne comme dans les années 70-80.  Je vais renouveler une partie mon matériel pour me faire plaisir tant au niveau de la montagne que de la photo pour optimiser un portage vers 12 KG.

 

 

Tour du Grand Lac par les arêtes de la Bruyère : dénivelé positif 790 m


  

 


© FONTAINE Christian 2018 -  Le copyright sur les photographies de ce site appartient à Christian FONTAINE. Toutes les images sont protégées par les lois de copyright et ne doivent pas être téléchargées, reproduites et/ou employées de quelques façons, sans la permission écrite de l’auteur. Veuillez me contacter pour toutes requêtes au sujet de mon travail.                Infomations légales